11.09.2017, 00:01  

Un vrai temps de Meuh Day!

Abonnés
chargement
Venus pour le fun, les concurrents ne se sont guère souciés des conditions météorologiques et s’en sont donné à cœur joie au fil des obstacles proposés par les organisateurs.

 11.09.2017, 00:01   Un vrai temps de Meuh Day!

Plus de 3000 participants ont bravé les éléments lors de la 3e édition d’une course particulièrement déjantée.

«On vient pour cela. Plus il y a de la boue, plus c’est fun et plus on aime.» A l’instar d’Yves, Mathilde et Yann, venus expressément de Genève pour participer à la 3e édition de la Meuh Day à Orsières, tous les concurrents, ou presque, ont apprécié le programme concocté par les organisateurs. «C’est très sympathique, bien organisé et...

«On vient pour cela. Plus il y a de la boue, plus c’est fun et plus on aime.» A l’instar d’Yves, Mathilde et Yann, venus expressément de Genève pour participer à la 3e édition de la Meuh Day à Orsières, tous les concurrents, ou presque, ont apprécié le programme concocté par les organisateurs. «C’est très sympathique, bien organisé et les obstacles sont très variés. C’est sûr que l’on reviendra l’année prochaine.»

Peu de désistements

Malgré la pluie et le froid annoncé samedi, il y a eu très peu de désistements. Ne se souciant guère de la météo, plus de 3000 coureurs venus de toute la Suisse romande, et même de France voisine, ont ainsi pris le départ. «En raison du nombre d’inscrits, nous avons programmé quatre départs. Le matin, 250 élites et 600 enfants ont pu courir dans de bonnes conditions. Puis, les populaires ont été répartis en trois groupes, ce qui permet d’assurer une bonne fluidité et de conserver le côté convivialité qui fait la réussite de cette course. Sans oublier le côté sécurité auquel nous sommes très attentifs», précise Albert Joris, président du comité d’organisation.

Bonnes conditions de course

Du côté sportif, la pluie annoncée n’a rien changé au programme établi. «Nous avions décidé de répartir les obstacles sur une seule boucle de 7km, au lieu de deux boucles de 3,5km. Cela a été bien vu par les participants et a contribué au bon déroulement de la course. A part quelques adaptations inévitables, tout s’est bien déroulé, sans gros pépin», se réjouit le chef de course Jean-Charles Christillin. «En ce qui concerne la pluie, qui est surtout tombée lors des courses de l’après-midi, elle fait partie du jeu. Le terrain est certes un peu plus gras et glissant, mais les coureurs populaires s’adaptent, l’essentiel étant pour eux de bien s’amuser.»A noter que les organisateurs, soucieux du confort des participants, avaient installé des douches chaudes à proximité de l’arrivée. Inutile de préciser que cela a été très apprécié, surtout avec la sensible baisse des températures survenue l’après-midi.

Si le bilan, côté sportif, est très bon, il est un peu plus mitigé du côté festif. «Nous aurions évidemment voulu avoir le même temps radieux que l’année dernière, mais nous devons faire avec. La Meuh Night, avec trois super concerts, a tout de même attiré pas mal de monde. Le point positif est que tous les partenaires – coureurs, bénévoles (ndlr: plus de 300), propriétaires de terrains et de halles, commune d’Orsières… ont parfaitement joué le jeu. Une 4e édition de la Meuh Day aura donc lieu le 8 septembre 2018», conclut Albert Joris.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top