14.04.2017, 00:01  

Le Raclette du Valais AOP fête ses 10 ans

Abonnés
chargement
79% des fromages au lait cru valaisans bénéficient de l’AOP.

 14.04.2017, 00:01   Le Raclette du Valais AOP fête ses 10 ans

Par jean-yves gabbud

Le Raclette du Valais AOP a 10 ans. C’est une décision du Tribunal fédéral datée du 15 octobre 2007 qui a officialisé sa naissance. Cette nouvelle est tombée après dix ans de procédure, puisque la première demande d’obtention de l’AOC pour le raclette a été déposée le...

Le Raclette du Valais AOP a 10 ans. C’est une décision du Tribunal fédéral datée du 15 octobre 2007 qui a officialisé sa naissance. Cette nouvelle est tombée après dix ans de procédure, puisque la première demande d’obtention de l’AOC pour le raclette a été déposée le 2 juillet 1997. Par la suite, le Valais a dû abandonner son ambition de garder pour lui seul le terme de raclette, vu comme générique. Les premiers fromages estampillés AOC ne sont toutefois arrivés sur le marché qu’en 2011.

Aujourd’hui, cette appellation d’origine protégée a fait sa place en Valais. Sur les 2301 tonnes de fromage du Valais au lait cru fabriqué en 2016, 1817 tonnes ont obtenu le label AOP, soit 79%, alors qu’en moyenne nationale seuls 42% des fromages disposent d’une AOP. En Valais, cette proportion a fortement crû ces dernières années au fur et à mesure de la certification des producteurs. L’AOC concernait 1043 tonnes de fromages en 2011 et 1817 tonnes en 2016 (+74,2%).

Une production en hausse

Actuellement 25 fromageries, 46 fromageries d’alpage et 5 centrales d’affinage sont certifiées. Cette année, cinq nouveaux alpages devraient rejoindre ce groupe.

Pour l’avenir, le comité de l’Interprofession du Raclette du Valais AOP a décidé de positionner ce produit «comme une spécialité fromagère unique, rare, véritable et authentique».

Alors qu’au niveau national la production de fromage a baissé de 3902 tonnes en 2016, pour s’établir à 184 904 tonnes (–2,1%), la production valaisanne de fromage a augmenté de 123 tonnes (+5,6%) et celle de Raclette du Valais AOP de 92 tonnes (+5,3%). jean-yves gabbud

Egger à la présidence

Thomas Egger, directeur du groupement suisse pour les régions de montagne (SAB), est le nouveau président de l’Interprofession du Raclette AOP. Celui qui succédera prochainement à Roberto Schmidt au Conseil national succède à Wilhelm Schnyder – un chrétien-social du Haut lui aussi – qui a présidé l’interprofession depuis sa création.

Avant même son entrée en fonction, Thomas Egger suit la voie tracée par plusieurs élus fédéraux engagés à la tête d’organisations agricoles. Le conseiller aux Etats Beat Rieder est le président des Viandes séchées du Valais, alors que Yannick Buttet préside les destinées de l’Interprofession des fruits et légumes. jyg


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top